Sevrage tabagique

Sevrage tabagique

LASER

Notre méthode, votre santé

Prenez rendez-vous sur Doctolib 

https://www.doctolib.fr/naturopathe/sanary-sur-mer/arsene-atmani

Séances illimitées

Garantie 12 MOIS

Vous arrêtez de fumer en UNE séance

440 000 Sevrages

En France 

 

centre de sevrage 

146, route de la gare 

Sanary-sur-mer

83110

Telephone:

06 40 63 10 60

Notre methode

  • Des protocoles de traitements au laser doux spécialement conçu pour réduire ou enlever les symptômes de sevrage reliés à la cessation de votre dépendance. Sans prise de poids, irritabilité, anxiété ou tristesse… 
  • Les traitements sont effectués par nos techniciens-laserOstop.
  • Nos lasers sont sécuritaires sans douleur, sans effets secondaires et parmi les plus utilisés dans le monde pour les traitements d’auriculothérapie.
  • La confidentialité de vos traitements. Nos thérapeutes sont formés pour agir en toute confidentialité avec nos clients de façon à protéger leur intégrité et leur vie professionnelle.
  • Une assurance responsabilité (pratique professionnelle).

SAS SIRET : 851 68 102 000 12

L'accoutumance

La nicotine contenue dans le tabac constitue le principal agent de cette accoutumance (il y en a d'autres, mais d'importance nettement moindre). Elle créer une dépendance plus forte que le font l’héroïne, la cocaïne et l’alcool. Puisque la fumée de cigarette passe directement des poumons au cerveau par les artères, elle y achemine plus rapidement la nicotine (en moins de 10 secondes) que ne le ferait une injection intraveineuse. De plus, le fumeur apprend à doser très précisément son besoin en nicotine par la profondeur, l’intensité et la durée de son inhalation, ce qui, croit-on, cause une forte accoutumance.

* Les résultats son en fonction de la motivation de chacun.

La vapote la consommation !

Comprendre la vapote

Pour chaque profil, voici le taux recommandé et son équivalent en terme de nicotine absorbée avec une cigarette classique au tabac.

  • Petit fumeur : 6 mg/ml (soit l'équivalent de 3,5 paquets de cigarettes ordinaires).
  • Fumeur moyen : 11 mg/ml (7 paquets).
  • Gros fumeur 16 mg/ml (10 paquets).

Mais attention, en nombre de taffes, un flacon de 10 ml correspond environ à une cartouche de 20 paquets.

On constate une distorsion entre ces deux types de données. Un flacon 6 mg/ml fera absorber autant de substance nocive que 3,5 paquets, et permettra de vapoter aussi longtemps que 10 paquets. On en conclut donc logiquement qu'avec la cigarette électronique, on diminue significativement l'afflux de nicotine dans le sang même au moment de commencer à vaper.

Crédit photo ecigarettereviewed.com